Le sevrage du tabac

© Marc Wuchner/Corbis

L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) ainsi que beaucoup d’experts reconnaissent enfin la part primordiale de l’alimentation dans l’apparition des cancers (35 %). Quant au tabac, nous savons depuis trop longtemps que c’est une cause majeure de l’apparition du cancer des poumons et des problèmes de santé dont le vieillissement.

Arrêter de fumer sans peine… le rêve de nombreux fumeurs ! Beaucoup arrêtent un temps puis recommencent ! C’est toujours ça de gagné ! Chaque cigarette diminue l’espérance de vie de plusieurs minutes et consomme 20 mg de vitamine C ! Si vous souhaitez arrêter de fumer,   je vous proposer un protocole qui se fait sur 5 jours et qui associe différentes techniques (modification de l’alimentation pendant les 5 jours du sevrage, homéopathie, élixirs floraux, compléments alimentaires, et auriculothérapie).

La cure des 5 jours est importante car elle permet d’éliminer toute la nicotine stockée dans le corps. Dans le cas contraire, cette substance toxique peut mettre des années avant d’être éliminée, d’où des risques de rechute plus importants.

Le sevrage du tabac est parfois long et nécessite un suivi dans le temps. Ainsi, il est conseillé de revenir faire une séance d’auriculothérapie (avec ou sans protocole de 5 jours) dès que vous en sentirez le besoin. Un stress mal géré peut entraîner une envie incommensurable de tabac. La gestion du stress sera donc centrale dans la réussite de votre sevrage tabagique.